Le statut d’EIRL pour une entreprise du bâtiment

Juin 25, 2020 | Législation

Rate this post

Vous voulez travailler à votre propre compte ? Le choix du statut juridique est une étape primordiale lors du démarrage de votre activité. Il définit, en effet, toutes les modalités applicables (les démarches administratives, le régime fiscal, les charges sociales…) sur votre entreprise. Cet article vous dévoile tout ce que vous devrez savoir sur le statut EIRL.

Vos devis gratuits de création d’entreprise dans le bâtiment

Qu’est-ce qu’une EIRL ?

L’EIRL est l’acronyme d’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Comme son nom l’indique, ce régime s’adresse aux entrepreneurs qui choisissent d’exercer seuls leur activité. En d’autres termes, ils n’envisagent pas de s’associer avec un tiers pour développer leurs affaires.

Créé en 2010, ce statut juridique n’impose pas la création de sociétés. Par ailleurs, les entrepreneurs ont la possibilité d’opter pour l’impôt de société (IS) au lieu de l’impôt sur le revenu (IR).

Dans la pratique, l’EIRL est un véritable compromis entre l’EURL et la société individuelle. Il se distingue par une grande flexibilité et une protection optimale pour les entrepreneurs.

Obtenez plusieurs devis de création d’entreprise

Statut EIRL : quels avantages ?

Le BTP est un secteur fragile. En dehors de la difficulté de trouver des chantiers, les entrepreneurs doivent faire face à la hausse du coût des matériaux. Le statut EIRL offre ainsi de nombreux avantages pour pérenniser votre activité en BTP.

La protection du patrimoine personnel de l’entrepreneur

Depuis la promulgation de la loi Macron, les entrepreneurs optant pour le statut d’EIRL peuvent faire une déclaration d’insaisissabilité sur leurs résidences principales et leurs biens immobiliers. Ce qui signifie qu’en cas d’endettement, les biens personnels de l’entrepreneur ne pourraient pas faire l’objet d’une saisie. Grâce à cette nouvelle disposition, les difficultés financières de l’entreprise n’impactent pas sur la vie personnelle de l’entrepreneur.

Le cumul de l’EIRL et du statut d’autoentrepreneur

En choisissant le statut d’EIRL, vous pouvez vous déclarer en tant qu’« autoentrepreneur » et bénéficier de nombreux avantages tels que :

  • L’allègement fiscal,
  • La baisse des charges sociales,
  • La déclaration simplifiée.

D’après la loi, les statuts d’autoentrepreneur et d’EIRL ne sont pas incompatibles. Il est tout à fait possible d’être autoentrepreneur et de créer une EIRL. Bien évidemment, vous devez respecter le plafonnement des chiffres d’affaires pour être éligible au statut d’autoentrepreneur.

Gratuit : devis pour la création de votre entreprise

Les limites du statut EIRL

Il est vrai que le statut EIRL est bénéfique pour l’entrepreneur du bâtiment, quel que soit son cœur de métier. Mais il présente aussi quelques faces cachées.

La création d’une EIRL ne permet pas d’étendre votre activité. Plus concrètement, vous n’aurez pas la possibilité de faire appel à un partenaire. Si à moyen terme, vous envisagez cette option, vous devez dissoudre votre entreprise et opter pour un autre régime. Ce qui engendrera des coûts supplémentaires.

En outre, en l’absence d’un capital social, le statut d’EIRL n’offre pas de garanties aux établissements financiers et aux fournisseurs. Ce qui signifie que l’accès au prêt bancaire est limité pour les EIRL comparé aux entreprises individuelles.

Créer une EIRL : quelle démarche ?

Le statut d’EIRL vous intéresse ? Voici les formalités à suivre pour la création de votre entreprise.

La formalisation de l’activité

Pour cette première étape, vous devez vous rendre auprès du centre de formalités des entreprises et y déposer un formulaire PO CMB. Ce document vous permettra de déclarer votre activité. Sachez que depuis le 1er janvier 2019, vous n’êtes plus obligé de faire une demande d’ACRE pour bénéficier de cette allocation.

La déclaration d’insaisissabilité du patrimoine personnel

Vous devez fournir une liste exhaustive de tous vos biens matériels (engins, équipements, matériels…) pour l’affectation du patrimoine. L’intervention d’un commissaire aux comptes est indispensable au cas où vos biens professionnels seraient estimés à plus de 30 000 €.

L’ouverture d’un compte bancaire

L’ouverture d’un compte bancaire figure parmi les démarches à suivre pour la création d’une EIRL. Le recours à un compte bancaire personnel peut être un problème majeur en cas de difficulté financière de l’entreprise. En effet, le patrimoine de l’entrepreneur doit être séparé des acquis de l’entreprise.

La création d’une EIRL semble contraignante, mais elle vous permet de bénéficier de nombreux avantages. Ce régime est idéal si vous envisagez de travailler seul.

Les partenaires dans le BTP : comment collaborer avec d’autres artisans pour proposer des services globaux ?

Dans le domaine du BTP, la collaboration entre différents artisans peut être essentielle pour proposer des services globaux aux clients. En travaillant en partenariat avec d’autres professionnels du secteur, vous pouvez offrir des prestations complémentaires et répondre à tous les besoins de vos clients. Dans cet article, nous vous expliquerons comment collaborer avec d’autres artisans dans le BTP et les avantages que cela peut apporter.

La fidélisation client dans le BTP : techniques et astuces pour garder ses clients

Dans le secteur du BTP, la fidélisation des clients est essentielle pour assurer la croissance et la pérennité de l’entreprise. Contrairement à l’acquisition de nouveaux clients, la fidélisation permet de développer des relations durables et de bénéficier de la confiance de la clientèle existante.

Gestion saisonnalité BTP : comment assurer une pleine constance ?

La gestion de la saisonnalité dans le secteur du BTP peut être un vrai défi, mais avec des stratégies appropriées, il est possible de maintenir une activité constante tout au long de l’année.

Écologie et BTP : comment proposer des chantiers éco-responsables ?

L’industrie du bâtiment et des travaux publics (BTP) est souvent considérée comme un secteur à fort impact environnemental en raison de sa consommation importante de ressources naturelles et de son empreinte carbone. Cependant, il est possible de concilier les activités du BTP avec les enjeux de préservation de l’environnement en adoptant des pratiques plus durables et éco-responsables.

Techniques de négociation : comment faire signer un devis sans baisser ses prix ?

Dans le domaine des affaires, la négociation est une compétence cruciale. Dans cet article, nous explorerons des techniques spécifiques pour vous aider à faire signer un devis sans sacrifier vos prix. Apprenez à naviguer avec succès dans les discussions tout en maintenant la valeur de vos offres.