Connaître les normes électriques dans le bâtiment

Août 5, 2020 | Conseils

Rate this post

En France, près de 3 millions de logements disposent d’une installation électrique « dangereuse ». Câbles électriques désuets, prise électrique défectueuse, fusible en mauvais état, absence de dispositifs de sécurité électrique… Ce sont autant de facteurs qui peuvent causer des incendies ou une électrocution. Une norme électrique dans le bâtiment a été mise en place pour sécuriser de telles installations, et instaurer des règles de sécurité. Or, toute entrepreneur du bâtiment se doit de connaître la norme électrique du bâtiment, ou tout du moins ses applications générales.

Recevez gratuitement des opportunités de chantier

Installation électrique défaillante : quels sont les risques ?

Si l’électricien est l’artisan qui doit connaître le mieux la norme électrique dans le bâtiment, tout maître d’oeuvre ou artisan tous corps d’état se doit d’en savoir un minimum sur le sujet, pour travailler sur des rénovations.

On rappellera qu’une installation électrique défectueuse met en péril la vie des résidents. En France, plus de 4 000 accidents domestiques sont causés par des branchements électriques non conformes. Lorsque les fils sont mal isolés, un court-circuit peut se produire à tout moment. La situation se dégénère, si les failles ne sont pas remédiées à temps :

  • Une coupure d’électricité intervient alors que l’installation est connectée au réseau public.
  • Un incendie se déclenche au cas où les fils sont surchauffés.
  • Les risques d’électrocution sont multipliés, notamment dans la cuisine ou la salle de bain.
  • Les équipements électriques peuvent être endommagés ou détruits.

Pertes matérielles, brûlure, voire décès sont les principaux dangers qui peut survenir en cas de défaillance de l’installation électrique. D’où l’importance pour une entreprise du bâtiment de connaître les normes électriques françaises, et de les appliquer.

Plusieurs opportunités de chantier pour vous

La norme NF C15-100 : les règles à respecter

Le branchement électrique mérite une attention particulière lors de la construction ou la rénovation d’une maison. Les réglementations en vigueur sont aujourd’hui plus strictes afin de garantir la sécurité des usagers.

En France, la norme NF C15-100 est en vigueur depuis 1969, elle prévoit toutes les règles à suivre pour assurer la fiabilité de l’installation électrique. Ce dispositif a été actualisé en fonction de l’évolution de la technologie.

Voici les points essentiels qu’il faut retenir sur cette norme électrique dans le bâtiment :

Les dispositifs obligatoires dans l’installation électrique

Pour se conformer à la norme électrique dans le bâtiment, le logement doit être équipé des éléments suivants :

  • Le disjoncteur électrique : qui permet de couper l’électricité en cas de problème ou de travaux de rénovation du branchement électrique.
  • Les liaisons équipotentielles et les prises de terre : ces dispositifs optimisent la protection des résidents contre l’électrocution.
  • Le tableau de répartition : il offre la possibilité de vérifier la surtension électrique. Cet accessoire permet d’éviter la surchauffe des fils électriques et prévient l’incendie.
  • Les câbles : d’après la norme NF C15-100, il est impératif d’utiliser les câbles à 4 paires torsadées pour l’installation électrique.

En établissant un devis détaillé, il est possible de mettre à la disposition des clients le coût estimatif des travaux pour mettre aux normes une installation électrique, ou tout du moins la sécuriser en cas de danger avéré.

Les équipements électriques obligatoires

En plus de la sécurité des résidents, la norme NF C15-100 veille sur le confort des résidents. La norme électrique française établit entre autres le nombre d’équipements minimum pour les pièces à vivre :

  • Six prises et une source d’éclairage doivent impérativement être installées dans la cuisine.
  • Les prises électriques doivent être placées tous les 4 m2 dans la salle de séjour.
  • La pose de deux à cinq prises de courant est indispensable dans les autres espaces de vie (la chambre, la salle de bain…).

Notez qu’une source de lumière doit être installée dans chaque pièce de l’habitation, sans exception.

Obtenez rapidement des opportunités de chantier

Norme électrique dans le bâtiment : pourquoi faire appel à un professionnel ?

L’installation électrique requiert un savoir-faire. Que ce soit dans la construction neuve ou la rénovation, il est judicieux de faire appel à un artisan électricien pour la réalisation de tous les travaux.

Seul un professionnel dispose des compétences requises pour identifier le branchement électrique qui s’adapte aux besoins des occupants. Il faut savoir que les équipements à installer dépendent entièrement de la superficie du logement, du nombre de pièces, mais aussi du type de disjoncteur.

En confiant les travaux à un électricien professionnels, les clients pourront garder l’esprit tranquille. Ils seront en effet à l’abri des mauvaises manipulations ou de tout autre incident qui pourrait provoquer des accidents domestiques.

Pour bénéficier de l’intervention d’un artisan électricien, le taux horaire varie entre 35 € à 45 €.

La norme électrique dans le bâtiment ne cesse d’évoluer afin de s’adapter au contexte actuel. Il est primordial que les artisans en BTP s’informent sur les différentes mises à jour afin de pouvoir proposer des services de qualité et fiables à leurs clients. Cette méthode de travail leur permettra de trouver rapidement des chantiers par bouche à oreille, grâce à la satisfaction de leurs anciens clients.

Les partenaires dans le BTP : comment collaborer avec d’autres artisans pour proposer des services globaux ?

Dans le domaine du BTP, la collaboration entre différents artisans peut être essentielle pour proposer des services globaux aux clients. En travaillant en partenariat avec d’autres professionnels du secteur, vous pouvez offrir des prestations complémentaires et répondre à tous les besoins de vos clients. Dans cet article, nous vous expliquerons comment collaborer avec d’autres artisans dans le BTP et les avantages que cela peut apporter.

La fidélisation client dans le BTP : techniques et astuces pour garder ses clients

Dans le secteur du BTP, la fidélisation des clients est essentielle pour assurer la croissance et la pérennité de l’entreprise. Contrairement à l’acquisition de nouveaux clients, la fidélisation permet de développer des relations durables et de bénéficier de la confiance de la clientèle existante.

Gestion saisonnalité BTP : comment assurer une pleine constance ?

La gestion de la saisonnalité dans le secteur du BTP peut être un vrai défi, mais avec des stratégies appropriées, il est possible de maintenir une activité constante tout au long de l’année.

Écologie et BTP : comment proposer des chantiers éco-responsables ?

L’industrie du bâtiment et des travaux publics (BTP) est souvent considérée comme un secteur à fort impact environnemental en raison de sa consommation importante de ressources naturelles et de son empreinte carbone. Cependant, il est possible de concilier les activités du BTP avec les enjeux de préservation de l’environnement en adoptant des pratiques plus durables et éco-responsables.

Techniques de négociation : comment faire signer un devis sans baisser ses prix ?

Dans le domaine des affaires, la négociation est une compétence cruciale. Dans cet article, nous explorerons des techniques spécifiques pour vous aider à faire signer un devis sans sacrifier vos prix. Apprenez à naviguer avec succès dans les discussions tout en maintenant la valeur de vos offres.